samedi 1 février 2014

Drame hivernal en Serbie .

Dernières nouvelles :

Déjà hier, la Serbie a demandé que les frontières soient fermées, malheureusement il a fallut du temps avant que les autres pays n'obtempèrent. Cette nuit un camion remorque hongrois s'est retourné sur un autre axe et de nouveau une cinquantaine de voitures ont été bloquées. Il y a eu huit grandes colonnes et cinq moyennes puis à travers les campagnes des voiture par petits groupes ou isolées. Le vent a soufflé jusqu'à des pointes de 157 km.heure, poussant même des voitures. 

Plus de deux milles voyageurs étrangers sont hebergés dans des centres et chez les particuliers, la douane hongroise ne devait pas les laisser rentrer dans ce cauchemard.
Le vent est toujours aussi puissant et fait des congères de 4m. de haut. Une pluie verglacée rend tout le réseau routier impraticable.




L'hiver s'est abattu , sans crier gare, sur la Vojvodine, les vents sibériens, les chutes de neiges de plus de trois mètre, puis les pluies verglacées, une température de -20, ont bloqués des centaines d'automobilistes, camions et bus.

L'armée, les pompiers, la gendarmerie, tous les services ont été réquisitionnés. Des dizaines de bénévoles ont rejoints les services de secours pour dégager les centaines de véhicules ensevelis sous la neige. Rien que sur une colonne de véhicules bloqués il y avait 1.000 personnes.
Il reste encore des personnes bloquées dans leur véhicule, c'est terrible, pauvres gens, la nuit va être horrible. Comme d'habitude pas de l'aide de l'étranger. 
























Même Djokovic est venu préter main forte au sauvetage.


C'est aujourd'hui que je devais partir pour la Serbie mais je vais attendre encore un peu.


10 commentaires:

  1. les tempêtes de neige ou maritime sont toujours dramatiques hélas les victimes s'ajoutent tous les ans

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes impuissants face aux éléments .

      Supprimer
  2. Heu, je voudrais pas dire, mais en effet, il vaut peut-être mieux que tu ne partes pas encore! Est-ce que la région de ta maison là-bas est touchée aussi???
    Quant à l'aide étrangère, tu rêves là!
    Moi qui habite dans les Pyrénées, contrairement à ce que les gens croient, le département des Hautes Pyrénées, c'est deux tiers de plaine, et un tiers de hautes montagnes tout à fait au sud du département. En montagne, ils sont équipé pour déneiger les routes, parer aux avalanches, et les gens sont habitués et équipés. Mais en plaine, on peut rester plusieurs jours coincés si il neige ou verglace, car rien n'est prévu suffisamment, pas de chasse-neige, et à peine un camion de sel pour tout l'hiver et tout le département !!!!!! Il y a quelques années, une vague de froid s'est abattue brutalement et en quelques heures toutes les routes se sont retrouvées complètement verglacées et impraticable. Sur la route nationale Tarbes-Bordeaux, plusieurs camions et voitures se sont trouvés immobilisés. Et bien la direction départementale de l'équipement s'est pointée avec...........un seau de sel !!!!! Ils ont failli se faire lyncher sur place! Le même jour à Toulouse, également complètement paralysée par le verglas, on a confié le camion de sel (le seul et l'unique) à un jeune de l'équipement pour qu'il sale les routes. Il a déversé tout le camion en une seule fois! Résultat, il n'y avait plus de sel pour le reste et la route où il avait versé le sel était devenue impratiquable, non pas à cause du verglas, mais à cause de la quantité de sel !!!!!
    Je pourrais te raconter des tas d'autres anecdotes véridiques comme ça, pour te démontrer que finallement l'aide des étrangers n'est pas forcément la meilleure solution. Par contre, ils auraient pu envoyer des hélicos pour sortir les gens de là ou, au moins, envoyer des couvertures de survie et des thermos remplis de boissons chaudes pour tenir jusqu'à l'arrivée des secours!
    J'espère que tout ça ne finira pas de façon dramatique!
    Reste bien au chaud chez toi en attendant que ça passe!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a de la neige bien sûr mais pas ce drame. La petite ville est au pied de la Fruska Gora, seul point culminant entre Budapest et Belgrade.
      Les pays avoisinant auraient pu envoyer des hélicoptères.
      Je ne savais pas que dans ton coin il y avait ce genre de problème. Comme je le disais à Josette, face aux éléments nous sommes souvent impuissants, ce n'avait pas été prévu par la météo, incroyable.
      Jusqu'à présent il n'y a pas de décès, les habitatnts se sont mobilisés pour porter de la nourriture, boissons chaudes etc...
      Je vais partir plus tard, de toute façon je ne serais d'aucune aide là-bas.

      Merci pour ta gentillesse.

      Bisous :)

      Supprimer
  3. Je pense effectivement que tu fais bien d'attendre, même si c'est frustrant...
    Je pense bien à toi, à bientôt, je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton attention et à demain pour un billet surprise :)

      Je t'embrasse aussi et passe une bonne nuit !

      Supprimer
  4. CIEL!! heureusement que tu as retardé ton départ!!! Face aux éléments nous ne sommes que de la poussière!! Ah quand le réveil des humains qui n'ont pas encore compris cela!! BISOUS FAN

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une fois j'ai été sage, il ne me reste plus qu'a attendre que tout se termine.
      Les hommes ne comprendront jamais, c'est en eux ce désir de se croire plus fort que les éléments.

      Bisous !

      Supprimer