vendredi 1 mars 2013

"La première victime de la guerre est la vérité" disait Kipling


Il me semble avoir déjà écrit sur ce blog, que j'habite pas trop loin d'une association caritative qui chaque mois, aux poubelles papiers, jette des dizaines de livres dont la plupart sont en très bon état. Imaginer que Balzac, Mauriac, Flaubert, Tolstoï  etc....+ les magnifiques encyclopédies, atlas et autres, terminent dans un broyeur, me fend le coeur. Du coup, je prends tous les livres, j'ai eu la chance, grâce à une association, de  les envoyer gratuitement, au Congo et certains autres pays francophones. Voilà mes chers livres, qui vont se refaire une nouvelle jeunesse et le bonheur de beaucoup de lecteurs surtout des étudiants et enfants. Tous les manuels scolaires sont accueillis avec joie. Je suis fière de vous dire que deux bibliothèques( modeste :)) et deux petites écoles sont fournies en livres par mes soins. Tiens cela me fait penser qu'il y a quelques années, avec Sandrine, nous avons créer une bibliothèque dans le quartier le plus pauvre de Thiès, au Sénégal. Sandrine était sur place et moi j'avais le rôle ingrat de trouver l'argent du projet. 




Tout ce préambule pour vous montrer ce livre, tout beau tout nouveau, que j'ai trouvé dans les cartons pour la destructions. Je l'ai lu ce matin, il y a juste une centaine de pages.




L'écrivain André Monnom a fait preuve d'une honnêteté intellectuelle remarquable.  Si certains journalistes et écrivains avaient agis de même, beaucoup de drames auraient été évités. 

Comme beaucoup de serbes, je n'ai pas encore accepté le jugement de ce tribunal de fantoches qui sans aucune honte ni respect de la Justice, a libéré Gotovina et Cie.  Il est clair que les coupables doivent être jugés et emprisonnés,mais ils viennent de toute l'ex-Yougoslavie, pas uniquement de Serbie. 


"La première victime de la guerre est la vérité" disait Kipling




L'opération tempête orchestrée par Tudjman et Gotovina, dont le but était le déplacement forcé et définitif des populations serbes de la Krajina. Cette opération a mis 250.000  personnes sur les routes et en a tuées des milliers d'autres. 

Un détail, les serbes sont dans la Krajina depuis  1530.

Bon il n'y a pas que des nouvelles pour me mettre de mauvaise humeur, je viens d'avoir un coup de fil d'une galerie de Bruxelles où sont exposées en permanence, parmi d'autres artistes, mes photos et ça roule :) 


8 commentaires:

  1. une citation qui devrait être à la une de toute la presse
    je ne supporte pas qu'on détruise des livres non plus, il y a dans chacun tant de larmes et tant d'espoir...
    belle journée
    Nadezda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais je déteste tellement de détruire un livre que même les livres d'amour à l'eau de rose, je les distribue dans les homes, c'est facile de lecture surtout pour les personnes qui n'ont jamais lu. Il y a une dame de nonante ans qui lit quatre livres par semaine, je trouve ça merveilleux.

      Les commentaires qu'elles font sur leurs lectures est savoureux et mériteraient d'être enregistrés :)))

      Passe une belle après-midi, moi je vais faire quelques photos de femmes qui vivent dans la rue :)




      Supprimer
  2. Je passe te dire bonsoir je ferme l'ordinateur mais je repasse te lire demain bisou

    RépondreSupprimer
  3. J'aime les livres ♥
    Bonne soirée
    Bizzz Lolo
    http://ptitesphotosdelolo.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  4. Bravo pour cette superbe initiative!!! On ne doit jamais détruire le savoir mais l'enseigner!!! BISOUS FAN

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Fan pour tous tes encouragements.

      Bisous !


      Supprimer