jeudi 17 avril 2014

Stop à la pollution par les sacs en plastiques !

Le Parlement Européen veut en finir avec les sacs en plastiques, c'est parfait, moi j'ai commencé ce combat en 2000 et d'autres bien avant moi. 
Ne nous endormons pas sur nos lauriers, nous devons toujours être vigilants.



Valorisation des déchets de sachets plastiques :
http://www.envirobf.org/dossiers-speciaux/14-valorisation-des-dechets-de-sachets-plastiques-application-dans-les-villes-subsahariennes.html

http://www.envirobf.org/actualites/518-le-sac-plastique-que-faire-contre-ce-fleau-environnemental-partie-1-tour-dhorizon.html

Le 6ème continent !



Ce sixième continent fait 600 000km2 soit deux fois la France.  Il flotte dans l’océan pacifique et est composé principalement de déchets plastiques. Tous les déchets non biodégradable sont rassemblés dans un coin de l’océan pacifique par les courants, ce qui a formé une « île » de déchet ou « la plus grande poubelle à ciel ouvert du monde et de l’histoire ».
Cette île qui flotte entre San Francisco et Hawaï constituée uniquement d’ordures soit 3,5 millions de tonnes dont 80% de plastique, est quasiment indestructible et grossit a vu d’oeil.
On y trouve des « meubles », des « filets de pêche », des « pneus », des « bouteilles plastiques »; en bref on estime que 80% des débris proviennent des continents.
« Les fragments s’agglutinent par anneaux successifs selon leur taille, les plus petits au milieu, là où les courants s’amenuisent jusqu’au poteau noir central. Il est composé de 6 fois plus de débris plastiques que de plancton, à la base de la chaine alimentaire de la région pour les oiseaux. Sur les îlots, le sable est en plastique et les oiseaux marins sont gavés de fragments indigestes mais volumineux qui leur remplissent l’estomac. Ils avalent indifféremment des petit machins colorés qu’ils n’éliminent pas et finissent par mourir de faim, le ventre bien rempli. »
- See more at: http://blog.korwater.fr/developpement-durable/6e-continent/#sthash.MjYwamXe.dpuf


Que pouvons-nous faire ?

Changer notre façon de fonctionner par rapport à cette pollution. Il y a des attitudes très simple a adopter :

Des cabas en tissus recyclés
Acheter viandes, fromages etc....à la découpe, les fruits etc..en vrac.
Privilégier les emballages en verre.
Privilégier le second hand pour les vêtements, meubles etc....
Gérer nos achats.

D'autres idées faciles a mettre en pratiques ?
  

16 commentaires:

  1. BOnsoir et bien tu as raison d'en parler car j'en ai assez de voir ces plastiques sur les routes sur les chemins aussi en garrigue
    alors oui acheter nos produits si possibles à la coupe et faire attention tout simplement
    car notre planète notre nature fait bien la tête
    Je fais attention à mes déchets toi aussi alors aux autres de faire comme nous
    Mais tu sais je pense qu'il y a du boulot hélas
    bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense comme toi qu'il y a du boulot. Pour encourager les bonnes volontés, déjà éliminer les sacs plastiques ce serait un pas très important a faire. Il y a très longtemps que je trie mes déchets. Il faut responsabiliser les populations.

      Bisous !

      Supprimer
  2. Nadezda! BONJOUR! Tout d'abord, je suis tout à fait d'accord avec toi! Ici aux États-Unis, il faut faire le recyclage et changer notre façon d'acheter la nourriture, les meubles, TOUT! Notre planète souffre et puis c'est nous qui allons souffrir. Je n'aime pas les articles en plastique; je préfère les meubles et les vêtements vintage, tu sais?

    ET MERCI d'être venue me voir aujourd'hui! Je suis un petit peu "en vacances" d'afficher des billets, mais je reviendrai au monde de blog dans quelques semaines. Mais je dois dire aussi que même si nous ne voyons pas beaucoup, chaque fois que je viens chez toi, j'adore ce que je lis. Mes amies autour du monde sont si amicales, et ça me plaît qu'on parle en français!

    Merci de tout, Anita

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonnes vacances Anita et reviens vite :)

      Amicalement !

      Supprimer
  3. Tu fais bien de nous rappeler tout cela, et pourtant, ce sont des gestes si simples !
    Bises, Nadezda, très bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont nos habitudes qu'ils faut casser.

      Bisous et très belle soirée à toi aussi !

      Supprimer
  4. Quelle honte!
    Je suis comme toi, ça fait des années que je refuse les sacs dans les boutiques, y compris à la pharmacie! Le gros problème vient en fait des fabricants! Vois quand tu achètes un paquet de gateaux secs, le nombre d'emballages qu'il y a dans une simple boite: la boite en carton, dedans un sachet en plastique qui emballe une barquette en plastique qui emballe des sachet induviduels en plastique pour chaque gateau!!!! Et tu paies plus cher les emballages que les gateaux! Moi, je boycotte depuis longtemps ce genre d'achat!
    Mais aprés, en effet c'est une prise de conscience de la part de chacun de nous!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les produits préemballés sont une honte, je me demande comment ce genre d'emballage n'est pas interdit ? Il faut boycotter ce genre de produit.
      Il faut aussi éduquer les populations et pour que ce soit efficace il faut commencer par les enfants.

      Bisous

      Supprimer
  5. PS: je relaierai l'info un de ces jours!
    Biz

    RépondreSupprimer
  6. Je suis d'accord pour supprimer les sacs plastique, ça pollue trop. Quand je vois des sacs plastique par terre, je me dis vivement qu'on en finisse avec ces sacs plastique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est grand temps qu'ils soient interdits !

      Supprimer
  7. Hélas, avant que le respect de la nature devienne un reflex, il y a du boulot!!! Mais tout est question d'éducation et de boycott!!Mais la facilité et le manque de temps facilitent la pollution!!Pas facile l'écologie!!
    EN FRANCE, Hollande s'en moque!! Aux USA, il me semble avoir vu de grands sacs papier solide pour ranger les courses!! BISOUS FAN

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, c'est le temps et la facilité qui font
      la part belle à la pollution. En Belgique, c'est dur aussi de changer les habitudes.

      Bisous !

      Supprimer