jeudi 19 mars 2015

La toilette, naissance de l'intime

Grâce à Kenza : http://theaujasmin.blogspot.fr/ qui annonce l'exposition sur son blog, j'ai passé un moment formidable au Musée Marmottan Monet :


La toilette, naissance de l'intime
du 12 février au 5 juillet 2015

C’est la première fois qu’un tel sujet, unique et incontournable, est présenté sous forme d’exposition. Dans ces œuvres qui reflètent des pratiques quotidiennes qu’on pourrait croire banales, le public découvrira des plaisirs et des surprises d’une profondeur peu attendue.
Des musées prestigieux et des collections internationales se sont associés avec enthousiasme à cette entreprise et ont consenti des prêts majeurs, parmi lesquels des suites de peintures qui n’avaient jamais été montrées depuis leur création. Une centaine de tableaux, des sculptures, des estampes, des photographies et des images animées (« chronophotographies ») permettent de proposer un parcours d’exception.

L’exposition s’ouvre sur un ensemble exceptionnel de gravures de Dürer, de Primatice, de peintures de l’Ecole de Fontainebleau, parmi lesquels un Clouet, l’exceptionnelle Femme à la puce de Georges de La Tour, un ensemble unique et étonnant de François Boucher, montrant l’invention de gestes et de lieux spécifiques de toilette dans l’Europe d’Ancien Régime.
Dans la deuxième partie de l’exposition, le visiteur découvrira qu’avec le xixe siècle s’affirme un renouvellement en profondeur des outils et des modes de la propreté. L’apparition du cabinet de toilette, celle d’un usage plus diversifié et abondant de l’eau inspirent à Manet, à Berthe Morisot, à Degas, à Toulouse Lautrec et encore à d’autres artistes, et non des moindres, des scènes inédites de femmes se débarbouillant dans un tub ou une cuve de fortune. Les
gestuelles sont bouleversées, l’espace est définitivement clos et livré à une totale intimité, une forme d’entretien entre soi et soi se lit dans ces œuvres, d’où se dégage une profonde impression d’intimité et de modernité.

La dernière partie de l’exposition livre au visiteur l’image à la fois familière et déconcertante de salles de bains modernes et « fonctionnelles » qui sont aussi, avec Pierre Bonnard, des espaces où il est permis, à l’écart du regard des autres et du bruit de la ville, de s’abandonner et de rêver.»
http://www.marmottan.fr/fr/exposition_en_cours-musee-2576


Degas



Boucher

L'exposition est intéressante, malheureusement il y avait trop de monde , il faut bien choisir le jour  et l'heure de la visite. Comme je suis tête en l'air, j'ai visité toutes les salles avant de demander au garde où était l'exposition. Voilà pourquoi je dois y retourner et aussi acquérir le catalogue. :))
Par contre j'ai pu admirer, tout à mon aise, Claude Monet et Berthe Morisot.
Berthe Morisot, n'a pas eu la place et la notoriété qu'elle méritait. A cette époque, le monde de l'Art était presque exclusivement masculin. 
Elle a fait des portraits d'enfants de toutes beauté, ses carnets de croquis, c'étaient plus que des croquis, très beaux, ainsi que ses dessins au crayon. 







Autoportrait



Magnifique portrait de Berthe Morisot par Manet


Je suis heureuse d'avoir revu des Monet de la dernière période et là on comprend son influence sur les peintres abstraits comme Jackson Pollock, Nicolas de Staël etc....






Je ne quitte jamais un Musée les mains vides :



Un cadeau pour ma soeur :)



Un livre que je me réjouis de lire.



Et cette rose qui est en fait un cabas en nylon, très joli !



Les couloirs du métro sont animés.

Dans le métro j'ai pu lire ce texte de Louise Michel

Hirondelle aux yeux noirs, hirondelle,  je t'aime
Je ne sais quel écho par toi m'est apporté
Des rivages lointains; pour vivre, loi suprême,
Il me faut, comme à toi, l'air et la liberté.

extrait de Hirondelle.

Que sont devenues mes hirondelles? 




Près du Musée, cette magnifique statue de Jean de la Fontaine par  Dumilatre.


Excusez-moi, les photos sont nulles,  j'ai un problème, seule, je n'ose pas sortir avec mon Canon, sans doute parce qu’on m'a déjà volé deux fois, c'est grave pour une photographe, je ne vais quand même pas engager un garde du corps :)))



10 commentaires:

  1. merci pour ce billet j'ai été très intéressée !

    RépondreSupprimer
  2. Hello!
    Mais non, tes photos ne sont pas nulles, elles sont juste trop petites pour qu'on puisse les voir même en cliquant dessus! Sans sortir ton Canon de pro, tu peux avoir un petit Canon numérique mini qui fait d'excellente photos de "reportage".
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais assurer mon appareil, ça m'énerve de ne pas pouvoir m'en servir librement.

      Bisous

      Supprimer
  3. Plus simple et efficace, engages un photographe :)) bizzz

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce clin d'oeil!! quand je pense que je ne suis jamais aller à Marmottan musée!! Pas vilaine la statue!! Une vidéo sur mon blog pour faire honneur à cette expo et musée!! petite, je me lavais dans un baquet ou au dessus de l'évier et vers 16ans j'ai eu droit à une baignoire sabot grâce à mon papa bricoleur!! hihi c'est si loin et si près !!BISOUS FAN

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne idée pour la vidéo. Tu me fais penser que j'ai une baignoire sabot , mais où est-elle ?

      Bisous !

      Supprimer
  5. mes commentaires sont partis?? SNIFF!! BISOUS FAN

    RépondreSupprimer