mercredi 4 juillet 2018

Le travail des enfants italiens à Marseille aux XIXe siècle.

Les émigrations à travers les siècles sont assez intéressantes, elles ne sont pas toujours causées par les guerres mais souvent comme il y a un siècle elles sont organisées par les mafieux pour fournir une main d'oeuvre bon marché , dans ce cas-ci il s'agit d'enfants pour travailler dans les verreries. Travail pénible , un calvaire . Il y a aussi ceux qui venaient avec leurs parents. Rien de nouveaux sous le soleil, les passeurs mafieux sont toujours en activité. Voici un article intéressant :

https://telemmig.hypotheses.org/315

Ma surprise, c'est qu' à cette époque les belges étaient plus nombreux comme émigrants que les italiens. Je ne sais pas ce qui a causé cette émigrations des belges.




Image associée


Image associée



Impossible de parler de l'Italie sans Pavarotti :)




Belle journée 


12 commentaires:

  1. Il n'y avait pas alors beaucoup d’enfants "gâtés" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Subtil, en Belgique on dit aussi " pourri gâté"

      Supprimer
  2. c'est toujours des drames et ceux qui en profitent ne manquent pas !

    RépondreSupprimer
  3. Pauvres enfants ! Et dire qu'encore aujourd'hui, dans de nombreux pays, la situation est quasi identique....
    J'ai répondu sur mon blog à votre gentil commentaire de lundi.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour certains enfants, rien de nouveau sous le soleil, quelle honte pour les adultes !

      Pour Simone Veil, j'aurais du développer ma pensée : composer sans renier, bien-sûr, une question importante que vous avez posé et qui demandait un développement approfondi. Dés que je rentre de Serbie, nous allons en débattre mon mari et moi, on aime ça :)
      Bon dimanche !

      Supprimer
  4. Hello
    Hélas encore un sujet d'actualité aujourd'hui dans plusieurs pays!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je le dis plus haut : rien de nouveau sous le soleil !

      Bisous

      Supprimer
  5. Oui, tiens, pourquoi des belges? à cause de la guerre sans doute!! quant aux enfants qui travaillent, il me semblent que cela fait parti de la survie des peuples!!A l'époque de la préhistoire, on ne nous dit pas si les enfants devaient participer!!il faut que je cherche!!Bisous Fan

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est une idée pour les belges : la guerre.
      Intéressant ce que tu dis à propos des enfants, il faut faire des recherches.
      Bises

      Supprimer
  6. Je suis allée voir la mine de Blégny-Trembleur, où le dernier mineur encore en vie faisait la causette et organisait la visite. Un homme joyeux, bavard et plein de vie. Il a menti sur son âge pour aller à la mine, il n'avait que 13 ans et a dit en avoir 16 je crois. Voilà... certains enfants avaient envie de ramener, eux aussi, leur piécette sur la table le jour de la paie. Sa mère a compris assez vite car il revenait noir de charbon! Trop jeune pour réaliser qu'il allait se faire repérer avec son bleu bien noir de suie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas fait la visite souterraine, claustrophobe j'angoisse.
      Je comprend ce Monsieur, j'avais dix ans quand nous sommes arrivés en Belgique comme réfugiés politiques. La vie était très dure, mon père avait le cancer, ma mère se battait et je la voyais faire des comptes a ne plus en finir, en extrême urgence elle vendait un de ses bijoux. Alors j'ai décidé de travailler , sans quitter l'école bien-sûr. J'ai trouvé des courses a faire pour des vieilles personnes, des chiens a promener, enfants a garder, du jardinage léger comme arracher les mauvaises herbes, écosser les petits pois, nettoyer les haricots etc...J'étais très fière quand j'ai donné mon premier gain à ma mère, toute la journée je l'ai vue s'essuyer les yeux.

      Bon dimanche :)

      Supprimer